Comment installer mon mitigeur thermostatique ?

Savez-vous que vous pouvez vous évanouir dans votre baignoire et vous exposer à la noyade à cause d’un bain trop chaud ? En dehors des brûlures, les risques d’étourdissement font partie des raisons qui doivent vous pousser à installer un mitigeur thermostatique dans votre salle de bains.

Si vous voulez un mitigeur : robinet thermostatique

Installer son mitigeur thermostatique en 4 étapes :mitigeur-thermostatique-douche-grohe

Vous venez d’acheter un mitigeur thermostatique ou que vous désirez remplacer l’ancien ? Eh bien, apprenez que c’est une opération que vous pouvez mener vous-même avec quelques outils de bricoleur et une once de patience. Dans cet article, nous vous expliquerons comment procéder étape par étape pour arriver à un résultat digne d’un professionnel.

1ère étape : les préparatifs

Avant de démarrer votre installation, veillez à couper l’arrivée d’eau principale pour éviter les risques d’inondation. Vérifiez également que les arrivées d’eau chaude et froide sont respectivement à gauche et à droite. Si tel n’est pas le cas, vous allez devoir faire appel à un professionnel.

Démontez ensuite l’ancien mitigeur (si vous en aviez) et préparez les accessoires du nouveau ainsi que tous les outils dont vous aurez besoin.

Après l’étape de la préparation vient celui des mesures.

2ème étape : les mesures

Cette étape intervient au cas où vous installeriez un mitigeur pour la première fois. Mesurez l’espace entre les deux axes du mitigeur et reportez le résultat sur le mur en marquant au crayon gras. La mesure standard entre ces axes est de 150 mm.

À l’aide d’une perceuse électrique, percez ensuite le mur en veillant à ne pas faire de trous trop larges. Posez des pas de vis pour robinetterie dans les trous et scellez-les avec du mastic. Posez maintenant les raccords excentrés de sorte qu’ils pointent de 42 mm.

Vissez maintenant les rosaces jusqu’à ce qu’elles touchent le mur. Vérifiez que le montage est horizontal, sinon recommencez. Montez ensuite le mitigeur en évitant que les écrous touchent les rosaces. Vérifiez à nouveau l’horizontalité et ajustez au besoin.

Après cette procédure, vous pouvez maintenant passer au montage proprement dit.

Pour un autre article : Qu’est-ce qu’un mitigeur thermostatique ?

3ème étape : le montage

Démontez toute l’installation. Enduisez de pâte à joint les raccords excentriques et garnissez-les de filasse. Remettez-les maintenant en place en serrant à fond. Vous devez remarquer une certaine résistance. Avec du joint de silicone, comblez l’espace entre les raccords et le mur. Vissez à nouveau les rosaces.

Posez maintenant votre mitigeur en veillant à bien respecter les différentes arrivées d’eau. Des caches (à retirer) sont posés sur le mitigeur à cet effet : rouge pour l’eau chaude et bleu pour l’eau froide. Ouvrez l’alimentation d’eau pour vérifier et colmatez au besoin les fuites.

Après le montage une dernière étape très importante intervient : le réglage.

3ème : les réglages

Après avoir positionné le repère de votre mitigeur sur 38°C, mesurez la température de l’eau avec un thermomètre. Si ce dernier affiche 38°C, votre mitigeur est prêt à l’emploi. Sinon, il faudra procéder à quelques réglages en retirant la poignée du mitigeur après l’avoir démonté.

Tout en laissant couler l’eau, procédez au réglage de la cartouche thermostatique à l’aide du corps cranté noir jusqu’à ce que votre thermomètre affiche les 38°C.

Un test de mitigeur : Test et Avis du mitigeur thermostatique avec raccord de GROHE

Pour finir, montez votre douchette sur le mitigeur en vissant bien l’embout et vérifiez que l’eau coule normalement.

Vous venez d’installer avec succès votre mitigeur et vous pouvez maintenant en profiter. Le montage d’un mitigeur thermostatique nécessite juste quelques petites notions de bricolage et de la volonté. Cependant si vous avez des difficultés lors du montage de l’accessoire ou si vous avez des doutes, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel.

mitigeur thermostatique